Warning: strstr(): Empty needle in /web/massageosensaqu/www/inc/log.inc on line 235
Massages ô sens Aquitaine
  
   
Prestations
Calendrier
Visites

 34388 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Mon blog - Février


Février

L'humidité  -  par Sylvie

Quand la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) évoque l'Humidité, elle réfère principalement à l'humidité atmosphérique, c'est-à-dire à la vapeur d'eau contenue dans l'air. Quoique l'humidité soit généralement invisible, nous pouvons très bien ressentir sa présence. À 10 % d'humidité relative, l'air nous semble sec, à 50 % il est confortable, à 80 % on ressent une certaine lourdeur, et au voisinage de 100 %, l'humidité commence à se condenser : brouillard, brume et même pluie apparaissent.

La MTC considère l'Humidité comme étant lourde et collante. Elle a plutôt tendance à descendre ou à se tenir près du sol, et on a l'impression qu'il est difficile de s'en débarrasser. On l'associe volontiers à quelque chose d'impropre ou de trouble... les champignons, les moisissures et les algues se développent dans des milieux humides. C'est à partir de ces caractéristiques particulières de l'Humidité que la MTC qualifie différents états de l'organisme. Ainsi, quand on dit que des fonctions ou des Organes sont atteints d'Humidité, ça ne signifie pas qu'ils se sont soudain gorgés d'eau ou que leur environnement vient de s'humidifier. On veut plutôt illustrer, par analogie, que leurs manifestations cliniques sont analogues aux caractéristiques que l'Humidité démontre dans la nature. En voici quelques exemples :

  • Si l'Humidité atteint l'Estomac, nous aurons une digestion lourde avec la désagréable sensation d'avoir l'Estomac plein et de ne plus avoir d'appétit.
  • Si l'Humidité stagne dans le Poumon, la respiration est plus laborieuse, le souffle passe moins bien et nous sentons une sensation d'excès à la poitrine (comme dans un sauna très humide).
  • L'Humidité peut aussi bloquer la circulation normale des Liquides organiques. Dans ce cas, il n'est pas rare de voir les gens souffrir d'enflure ou d'œdème.
  • L'Humidité est collante : les maladies qu'elle provoque sont difficiles à guérir, leur évolution est longue, elles durent longtemps ou alors elles surviennent par crises répétitives. L'arthrose, qui se développe petit à petit sur plusieurs années, en est un bon exemple. D'ailleurs, les gens souffrant d'arthrose ressentent des douleurs plus intenses les journées humides et pluvieuses.
  • L'Humidité est lourde : on y associe des sensations de lourdeur dans la tête ou dans les membres. On se sent fatigué, on n'a pas de force.
  • L'Humidité est de nature « impropre » : elle contribue à la production de la cire au bord des yeux, des suintements en cas de maladies de peau, des pertes vaginales anormales et des urines troubles.
  • L'Humidité est stagnante, elle a tendance à arrêter le mouvement : quand le mouvement normal d'un Viscère ne se fait pas, l'Humidité est souvent en cause.

La MTC considère qu'il y a deux types d'Humidité : externe et interne.

L'Humidité externe

Si nous sommes exposés longtemps à des taux d'humidité élevés, par exemple en vivant dans une maison humide, en travaillant dans un climat humide, ou en demeurant longtemps debout sous la pluie ou assis sur un sol humide, cela favorisera l'invasion de l'Humidité externe dans notre corps. Le simple fait de séjourner dans un sous-sol mal aéré amène d'ailleurs bien des gens à se sentir lourds, fatigués ou oppressés à la poitrine.

Lorsque l'Humidité pénètre les Méridiens tendino-musculaires, qui sont les plus superficiels (voir Méridiens), elle bloque la circulation du Qi et provoque une sensation d'engourdissement. Si elle pénètre les articulations, celles-ci deviennent enflées et on ressent des douleurs sourdes. De plus, les os et les cartilages se déforment sous l'effet de l'Humidité. Enfin, beaucoup de pathologies rhumatoïdes, comme l'arthrite déformante et l'arthrose, sont liées à l'Humidité externe.

 

Nos parents nous disaient de ne pas garder nos pieds mouillés sous peine d'attraper une infection urinaire... Les parents chinois enseignent probablement la même chose à leurs enfants, car l'Humidité peut pénétrer par le Méridien des Reins - qui débute sous le pied et qui remonte jusqu'à la Vessie - et provoquer une sensation de lourdeur dans le bas ventre, l'impression de ne pas pouvoir vider complètement la Vessie, et des urines troubles.

L'Humidité interne

La transformation et la circulation des Liquides organiques sont gérées par la Rate/Pancréas. Si cette dernière est faible, la transformation des Liquides sera déficiente, et ils deviendront impurs, se transformant en Humidité interne. De plus, la circulation des Liquides étant affectée, ceux-ci s'accumuleront, provoquant des œdèmes et encore de l'Humidité interne. Les symptômes relatifs à la présence d'Humidité interne sont les mêmes que pour l'Humidité externe, mais leur apparition est plus lente.

Si l'Humidité interne stagne pendant un certain temps, elle pourra se condenser et se transformer en mucosités ou en glaires. Tandis que l'Humidité est invisible et ne peut être perçue qu'à travers les symptômes d'une maladie, les mucosités sont bien visibles et provoquent plus facilement des obstructions. Par exemple, si le Poumon est obstrué par des mucosités, on verra apparaître de la toux, des expectorations de glaires et des sensations d'oppression thoracique. Si elles atteignent les voies respiratoires supérieures, les mucosités peuvent se loger dans les sinus et causer des sinusites chroniques.

 (Références : Maciocia Giovanni. Les principes fondamentaux de la médecine chinoise.)

Publié le 11/03/2014 @ 20:08   Tous les billets  Prévisualiser...  Imprimer...  Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques
Derniers billets
20/07/2014 @ 15:58
La saison d'été ...
07/05/2014 @ 19:08
Une pause ...
Archives
12-2017 Janvier 2018 02-2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31